Itinéraire à la découverte de Troyes

En Champagne, Troyes, ville de patrimoine artistique et culturel est aussi une destination idéale pour une escapade étonnante, insolite !

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    03/02/2020

  • Destination

    Troyes

Vous connaissez déjà Troyes ou vous souhaitez passer un moment hors du commun dans une ville charmante de Champagne ? En moins d’1h30 de Paris par exemple, vous partez à la découverte de Troyes, un city-trip qui va vous surprendre.

>> Prenez le train pour aller à Troyes

Votre itinéraire insolite à Troyes :

Coeur de Michèle et Thierry Kayo-Houël - © Yves Talensac / Photononstop

Jeu de piste insolite à Troyes

Commencez par la Cour Doué, un passage dont la réputation fait frémir les Troyens. Levez la tête et regardez les grappes de raisin, et quelques lézards sculptés.

Direction l’église Saint-Jean où vous devez chercher trois canons dans les arcs-boutants… des gargouilles originales.

Place Jean-Jaurès, repérez des carrés décorés de boucles jaune et blanche sur fond rouge. Il s’agit d’un hommage à une halle de Bonneterie installée là en 1837 et transformée en Bourse du Travail en 1905. Le dessin représente donc une maille de tricot.

Direction la charmante rue Champeaux, au numéro 22, une inscription ancienne en latin dit « Veni, Vidi » (Je suis venu, j’ai vu)… au-dessus de la boutique d’un opticien.

Sculpture sur un Hôtel Particulier de Troyes - © Yves Talensac / Photononstop

Devant l’Hôtel de Ville, vous lisez « Unité, Indivisibilité de la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la Mort ». Troyes est une des très rares villes qui ont conservé cette inscription de Robespierre imposée aux communes de 1792 à 1794.

Regardez les coins des maisons anciennes et vous croiserez sûrement les numéros du premier plan cadastral de 1769.

Rue François-Gentil, 3 saints sculptés en bois préservent des malédictions. Cette rue accueillait à une époque un jeu de paume. A vous de découvrir la trace de cette présence passée (Indice : un vitrail !).

La Pharmacie de la Madeleine, au 116 rue du Général de Gaulle, était le lieu de travail d’Emile Coué, inventeur de l’effet placebo, en 1882. La méthode Coué était basée sur l’autosuggestion : « Tous les jours à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Des musées et des visites pas comme les autres !

Troyes est une ville au patrimoine riche, qui compte plusieurs musées. A proximité de la cathédrale, l’ancienne abbaye Saint-Loup abrite le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie, inauguré en 1831. A voir, des oeuvres de Rubens, Le Brun, Watteau, Boucher, Fragonard, David... mais aussi des collections archéologiques des origines de l’Homme dans l’Aube aux Temps mérovingiens en passant par l'Egypte, la Grèce, l'Etrurie… L'art Déco est aussi présent avec des émaux limousins, l'argenterie d’orfèvres troyens, la verrerie de Daum ou Gallé, les céramiques, les miniatures, les vitraux, du mobilier... Une partie de la collection du musée d’Art Moderne de Troyes se trouve actuellement au musée des Beaux-Arts.

Et si vous partiez aussi découvrir des musées originaux, que vous ne trouverez qu'à Troyes ?

Le MOPO

Le musée de l’Outil et de la pensée ouvrière répertorie les outils anciens dans une scénographie moderne, avec la volonté de faire ressentir l’âme du travailleur, la passion du travail bien fait. La vitrine aux 330 truelles, par exemple, suscite l’émotion quand on pense aux maçons et autres travailleurs qui en ont eu besoin. 10 000 instruments, des métiers du bois, du cuir du fer et de la pierre sont ici aux côtés de 20 000 ouvrages sur la littérature ouvrière.

7 rue de la Trinité 03 25 73 28 26
Tous les jours, de 10h à 18h (fermé le mardi d’octobre à mars)

Cour du musée des Outils et de la Pensée Ouvrière de Troyes - © Nicolas Thibaut - Photononstop

La Maison Rachi

Bienvenue à la synagogue de Troyes du XVIIe siècle. Rachi était un célèbre rabbin du XIe siècle, dont on suit l’aventure et les pensées. La présentation se développe sur un lieu magique de 2000m² restauré : l’oratoire, la salle d’étude reconstituée, la salle de prière et sa belle verrière… 
Rue Brunneval, 03 25 73 53 01.

Le musée d’Art Moderne, la Cité du Vitrail et L’Apothicairerie sont fermés pour travaux et réouvriront en 2021.

Activités amusantes à Troyes

Un selfie devant le cœur géant

Nouvel emblème de Troyes depuis son installation en 2013 entre les rues Passerat et Hennequin, le cœur sculpté par Michèle et Thierry Kayo-Houël fait 3,5m de hauteur et s'illumine la nuit !

Un jardin caché

A 5 km de Troyes, allez voir le parc du château de Barberey-Saint-Sulpice. Le jardin à la française est entouré de douves alimentées par un bras de la Seine. Le jardin harmonieux et très stylé a été labelisé "d'utilité public" par le Comité des Parcs et Jardins de France.

Il faut réserver pour une visite un week-end :
+33 (0)3 25 81 24 90.

Cellier Saint-Pierre - © Tim Graham/robertharding / Photononstop

Dégustez un bon chocolat

Faites un petit tour au 2 rue de la Monnaie, dans la boutique de Pascal Caffet, Chocolatier, meilleur ouvrier de France, pour déguster ses cornets ou autres gourmandises au chocolat. Avis aux gourmands !

La prunelle de Troyes

Bien-sûr, il est facile de trouver du Champagne à Troyes, mais connaissez-vous la prunelle de Troyes ? Spécialité locale, digestif à base de noyaux de prune sauvage, ce breuvage est distillé au Cellier Saint-Pierre, l'ancien cellier des chanoines de la cathédrale de Troyes.

Place Saint-Pierre - 03 25 80 59 25

>> Visitez les incontournables de Troyes

En bonus : un tout nouveau parcours fléché pour visiter le centre-ville

En famille, testez ce parcours fléché au sol, à l'effigie d'un templier, qui vous emmène découvrir l'histoire de Troyes. L’ordre des Templiers est en effet né à Troyes lors d’un Concile en 1129. 

Sur ce parcours d'environ 5 km, on découvre les plus beaux quartiers et monuments du « Bouchon de Champagne », appelé ainsi pour la forme du cœur de ville de Troyes. A vous de choisir entre l'audio-guide, la version gratuite de l’application TroyesTour de l’Office de tourisme, ou enfin une « roll-map » avec des commentaires sur les lieux emblématiques.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi