Top 5 des activités à faire au Mont-Saint-Michel

En 1979, le Mont-Saint-Michel devient le premier site français classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Véritable joyau de la région normande, il regorge d’histoire… Découvrez notre top 5 des activités immanquables à faire au Mont-Saint-Michel !

  • Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    03/01/2017

  • Destination

    Avranches

1.    Grimper la Grande Rue

La Grande Rue, c’est la rue ascendante qui monte jusqu’à l’Abbaye. Unique rue du rocher, elle ne porte pas son nom par rapport à sa taille, car elle est très étroite. C’est dans cette rue que l’on retrouve l’architecture typique de la région du Mont-Saint-Michel, avec ses petites maisons de pierres des XV et XVIe siècles.

C’est aussi le lieu le plus touristique de toute l’île, ainsi on y découvre de nombreuses boutiques touristiques… Mais surtout la très célèbre auberge de la Mère Poulard.

2.    S’arrêter déguster une omelette de la Mère Poulard

Annette Poulard crée son auberge au Mont-Saint-Michel en 1888. Connue pour son omelette soufflée, elle a composé près de 700 recettes. Sa longue et célèbre carrière lui vaudra le titre de « mère » en reconnaissance de ses grandes qualités de cuisinière.

Aujourd’hui, le restaurant de la Mère Poulard reste une institution de la gastronomie française et est reconnu dans le monde. Des personnes prestigieuses issues de la royauté, du show business ou encore de la politique sont déjà passées par là, comme Georges Clémenceau ou Léopold II, roi de Belgique, qui s’est vu un jour refusé d’être servi !

Vous pourrez ainsi y déguster à votre tour la célèbre omelette soufflée, symbole de ce restaurant, ou encore d’autres plats de la carte qui sont tout à l’honneur de la renommée de la Mère Poulard !

3.    L’abbaye du Mont-Saint-Michel

Haut lieu de pèlerinage du VIIIème au XVIIIème siècle, le Mont-Saint-Michel représente l’un des exemples les plus remarquables de l’architecture à la fois religieuse et militaire de l’époque médiévale. Véritable prodige d'architecture, l'abbaye rassemble une vingtaine de salles dont l’église abbatiale, le promenoir des moines, le réfectoire et le cloître de la Merveille. L’abbaye du Mont-Saint-Michel est perchée au sommet du Mont, l’église abbatiale s’élève à 80 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Dans l’église, admirez le vaisseau de la grande nef et le chœur, inondés de lumière. Dans l’abbaye, en passant dans le cloître, on pénètre dans la Merveille. Le cloître, véritable lieu de quiétude, est comme suspendu entre ciel et terre. Admirez sa voûte en berceau. Dans le scriptorium, les moines travaillaient à la copie et à l’enluminure de manuscrits. Certaines salles étaient réservées aux pèlerins (aumônerie et salle des hôtes). La salle des hôtes a conservé ses deux vastes cheminées où l’on pouvait faire rôtir les agneaux de pré-salé.

4.    Vivre au rythme des marées

Le saviez-vous ? Au Mont-Saint-Michel ont lieu les plus grandes marées de l’Europe continentale ! Durant ce phénomène extraordinaire, la mer se retire à 15 kilomètres des côtes et remonte très rapidement. Le Mont-Saint-Michel redevient une île... C’est un spectacle époustouflant à découvrir en famille.

Les marées du Mont-Saint-Michel envahissent la baie 2 fois par jour (d'une amplitude de près de 13 mètres les jours de fort coefficient). Cela s’explique par le mouvement montant puis descendant de la mer causé par l'effet des forces de gravitation de la lune et du soleil. De plus, la géographie particulière de ce lieu, si magique, marque davantage l'amplitude des flots.

Installez-vous sur le pont-passerelle. Depuis juillet 2014, il permet d’accéder au village toute l’année, sauf rarement quand les coefficients de marées sont supérieurs à 110. C'est le meilleur point de vue!

5.    Traverser la baie du Mont-Saint-Michel

Chaque jour, les marées se succèdent dans la baie du Mont Saint-Michel. Et pour avoir le meilleur panorama sur le Mont, il faut savoir retrousser son pantalon !  Alors, vous êtes prêts à jouer les aventuriers en famille ou entre amis au cœur de la Baie ? Un guide expérimenté vous racontera tout sur le Mont, les marées, le milieu naturel et l’histoire de Tombelaine, ce rocher granitique occupé par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans qui souhaitaient faire tomber la place forte du Mont-Saint-Michel. Il vous fera marcher dans les sables mouvants (pas longtemps, rassurez-vous juste pour voir l'effet). On peut aussi parcourir la baie à cheval et même en train marin.

Le train du Mont-Saint-Michel

Prenez le train en gare de Paris Montparnasse 3 Vaugirard, jusqu’à la gare de Villedieu-les-Poêles puis un car grand confort (wifi, écran TV, toilettes, application de lecture et magazines à disposition) pour atteindre le Mont-Saint-Michel.

Infos pratiques :

Un aller-retour par jour, du lundi au dimanche.

Tarifs : 35€ l'aller pour un adulte, 17,5€ l'aller pour un enfant (4 à 12 ans)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi