Voyage pro à Lyon : Que faire entre deux rendez-vous ?

Profitez de votre voyage d’affaires à Lyon pour découvrir des facettes inattendues de la capitale des Gaules.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    15/01/2020

  • Destination

    Lyon

D’habitude, vous avez tout juste le temps de vous arrêter aux Halles de Lyon Paul Bocuse pour faire le plein d’esprit gastronomique lyonnais. On vous propose de savourer encore plus cette ville, même entre deux rendez-vous.

>> Les avantages d'un pro qui prend le train

Que faire à Lyon en peu de temps ?

Notre-Dame de Fourvière en arrière plan, Lyon - © Istock - SanderStock

Envie de culture ?

Direction le quartier nouveau de la Confluence. Là-bas, admirez de nombreuses constructions avant-gardistes contemporaines soucieuses de l’environnement. Il a même reçu le premier label Quartier durable de France par WWF !

Parmi les immanquables : le musée des Confluences. Ce lieu à l’architecture déconstructiviste (le « nuage de cristal ») accueille plusieurs expositions temporaires autour de l’art, des sciences humaines, de la technologie... La collection permanente, elle, réunit des trésors zoologiques. Vous voulez y flâner après une bonne journée de travail ? Alors c’est le jeudi qu’il faut s’y rendre, avec sa nocturne jusqu’à 22 heures.

Musée des Confluences - © Photononstop - ProCip / robertharding

La visite terminée, faites un détour au Sucre, où l’on peut clubber ou siroter un verre sur des musiques actuelles. Le Mob Hôtel Lyon, lui, est idéal pour une soirée tapas bios et concerts.  

Où se dépenser ?

Le centre nautique Tony Bertrand, ex-Piscine du Rhône, (8, quai Claude Bernard, 7e) vous ouvre ses portes jusqu’à 20 h en semaine toute l’année. Son bassin olympique en plein air longe les berges du fleuve, et son eau est à 27 °C. Le complexe est doté d’un bar-restaurant branché qui vient de changer de propriétaire et de formule. Après la baignade, vous pouvez aller vous balader sur les berges.

Entre le parc de la Tête d’or et le parc de Gerland, le parcours est verdoyant et aménagé pour les piétons et les cyclistes : n’hésitez pas à emprunter un Vélo’v.

Bonus estival, les péniches-bars ouvertes à la belle saison donnent un air de guinguette aux quais.

© Istock - Gregory Dubus

Un afterwork en musique

Vous connaissez les Ninkasi ? Ils se définissent depuis plus de vingt ans comme des « lieux de brassage ». Pourquoi ? Parce que dans leurs dizaines d’établissements, ils brassent leurs bières, et qu’ils accueillent près 3 000 concerts par an – en particulier dans la salle de Gerland, au sud du 7e arrondissement.

L’institution vient de se mettre au whisky (avec modération). Leurs burgers aux noms rigolos de groupes de rock et d’albums cultes (« Highway to ale », « Poule & the gang », « Honey for nothing »…) sont à croquer. Essayez : vous allez craquer.

Ninkasi Gerland : 267, rue Marcel Mérieux, 7e

© Istock - Pro2sound

Une soirée au stade

Autrefois temple du football – en 1998, la France y bat le Danemark lors de la Coupe du monde –, le Stade de Gerland, rebaptisé Matmut Stadium, (353, avenue Jean Jaurès, 7e) est désormais l’écrin des rugbymen du LOU. Il a été construit par l’architecte Tony Garnier, qui marqua de son empreinte une grande partie de l’urbanisme lyonnais ; il fête en 2020 son centenaire.

En plus des matchs de rugby, le Matmut Stadium, situé dans le 7e arrondissement dans le quartier de Gerland, accueille des événements sportifs, des salons, des conférences... Si son calendrier coïncide avec le vôtre, ne manquez pas d’y faire une petite visite.

© Istock - skynesher

Où sortir ?

La Maison Nô (11, rue du Bât d’Argent, 1er) et son toit-terrasse dominant la presqu’île avec une vue imprenable sur Fourvière et l’Opéra, est une excellente adresse pour voir le soleil se coucher autour d’un apéritif ou d’un dîner.

Et ensuite ? À deux pas, une autre Maison, la Maison M (21, place Gabriel Rambaud, 1er), vous accueille pour des soirées club jusque… tôt le lendemain. The Bongo Hop, révélation afro-caribéenne, y a d’ailleurs fait ses débuts.

>> Une nuit à Lyon

Rooftop Maison Nô, Lyon - © Maison Nô

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi